+33(0)6 80 35 28 03

La composition

Donnez du sens à vos photos

Vous trouvez que vos photos sont banales, qu’elles ne sortent pas du lot. Vous n’arrivez pas à transmettre l’émotion que vous avez ressentie au moment de la prise de vue. Vous vous demandez comment donner plus d’impact à vos clichés. En photographie, ce qui prime avant tout, c’est la composition de votre image. La composition, c’est l’art de mettre en valeur les éléments se trouvant dans votre cadre de la façon la plus harmonieuse possible. C’est trouver le meilleur moyen de faire passer le message que vous souhaitez transmettre.

Pour ce faire, il existe quelques règles à prendre en compte. Dans cet article je vous propose de découvrir 6 règles de composition que j’utilise au quotidien. Elles vous permettront à coup sûr de donner du sens à vos photos.

grille de composition

1 : La règle des tiers

C’est généralement la première règle que l’on utilise quand on débute en photographie. C’est aussi la règle la plus utilisée pour composer une image. Je vais donc m’y attarder longuement.

Il s’agit dans un premier temps de diviser son image en 9 parties égales, à l’aide de parallèles horizontales et verticales. On obtient alors une grille (la grille des tiers).

grille des tiers

Utiliser la règle des tiers, c’est …

Donner de la profondeur à vos photos :  Une photographie n’est qu’une représentation 2D de la scène capturée. Si vous souhaitez apporter de la profondeur à vos clichés, vous allez devoir placer l’horizon soit dans le premier tiers, soit dans le deuxième, suivant l’effet recherché

 

En plaçant l’horizon dans le tiers supérieur, vous allez valoriser le sol et lui donner de la perspective.

 

Sur cette photo, lors de la prise de vue, je souhaitais valoriser les craquelures du sol et donner à l’ensemble une dimension d’immensité. Pour obtenir l’effet recherché, j’ai volontairement placé l’horizon sur le tiers supérieur.

A l’inverse en positionnant l’horizon sur le tiers inférieur, c’est le ciel que vous allez valoriser.

Attention : Si vous placez l’horizon au centre de votre image, votre photo risque fort de ne pas être équilibrée. Vous ne mettez alors en valeur ni le ciel ni le sol. Cela donne l’impression que vous n’avez pas su déterminer ce qui méritait d’être mis en lumière lors de la prise de vue. La seule exception à cette règle est la capture d’un sujet et de son reflet. Mais soyez vigilant, l’œil humain perçoit très vite si une photo penche : veillez à bien mettre votre horizon à niveau.

Mettre en valeur votre sujet :  C’est en plaçant le sujet de votre photo sur les intersections de la grille des tiers, appelées points de force, que vous pourrez lui donner de l’importance sur votre cliché. Les points de force sont les endroits sur lesquels votre regard se dirige naturellement lorsque vous observez une photographie. En plaçant votre sujet sur l’un de ces points, vous ramenez l’attention du spectateur vers celui-ci, facilitant ainsi la transmission du message de votre photo.  

grille avec points de force

Exemple :

Sur cette photo je souhaitais montrer la profondeur de ce canyon. Pour obtenir l’effet souhaité, je me suis positionné dans le cadre, donnant ainsi l’échelle de la photo. Je me suis également placé sur un point de force. Le spectateur me verra alors nécessairement, bien que je sois tout petit dans l’image.

Pour certains la règle des tiers vient naturellement, pour d’autres elle exige un peu de pratique.

Pour vous aider lors de la prise de vue, vous pouvez afficher cette grille dans la visée ou sur l’écran de votre boitier. Pour cela, il vous faudra explorer les menus du panneau de configuration de votre appareil.

Attention, si vous possédez un Nikon, elle n’est pas disponible sous cette forme. Sans doute, êtes-vous en train de vous dire qu’il existe bien une grille dans les menus chez Nikon. Oui mais prenez le temps de la regarder : elle est divisée en 12 parties égales, et non 9. Ce n’est donc pas une grille des tiers mais une grille de perspective.

Une petite astuce donc pour les Nikonistes :

Si vous regarder dans la visée optique de votre appareil photo vous verrez apparaitre ceci.

visée optique nikon

Si l’on superpose la grille des tiers par-dessus, on peut se faire une idée de l’emplacement des points de force.

grille des tiers nikon

2 : Les Lignes de fuite

Les lignes de fuite, aussi appelées lignes directrices, sont des éléments très importants dans la composition d’une image. En prenant soin de correctement les placer dans votre image, elles mettent en avant la perspective et permettent à l’œil d’être guidé naturellement vers le sujet que l’on veut mettre en valeur.

lignes de fuite 01

Sur cette photo, je me suis servi des lignes formées par la neige pour guider le regard vers le Kirkjufell, sujet de ma composition.

Sur cette photo, je me suis servi de l’ensemble des lignes de la passerelle pour guider l’œil vers le même point. Peu importe où le spectateur pose son regard, son œil voyage directement vers la Voie lactée. De plus, cela apporte du dynamisme à mon image.

lignes de fuite 02
lignes de fuite 03

Vous pouvez aussi utiliser plusieurs règles de composition en même temps.

Ici, j’ai combiné la règle des tiers avec la ligne que forme le chemin. L’œil du spectateur est logiquement amené vers le phare.

A noter : Sur une image, les lignes courbes ou obliques donnent une impression de mouvement tandis que les lignes horizontales ou verticales apportent de la stabilité et de la régularité. Dans les deux cas, utiliser des lignes directrices accentuera le dynamisme de votre photo.

Attention : Ne mettez surtout pas de ligne faisant sortir le regard de la photo : vous aurez alors beau placer votre sujet sur un point de force, l’œil suivra d’abord votre ligne et le regard s’échappera de votre image.

3 : Le cadre dans le cadre

Cette technique de composition consiste à prendre pour cadre des éléments présents dans votre environnement. Le but du cadre dans le cadre est d’accentuer l’effet de profondeur et ainsi diriger l’attention vers votre sujet de manière instinctive.

Un conseil : utilisez une faible profondeur de champs de manière à rendre votre cadre flou. L’œil étant attiré par ce qui est net, cela ne fera qu’accroître l’effet souhaité.

De nombreuses possibilités s’offrent à vous pour mettre en place cette technique de composition. Les cadres sont nombreux : portes, tunnels, grottes, arbres, ponts, fenêtres, etc. 

Salon d'un manoir à l'abandon, France

4 : La symétrie

Elle est présente partout dans notre environnement : bâtiments, motifs, reflets, … Nous sommes entourés d’éléments symétriques, qu’ils soient artificiels ou naturels. La symétrie attire le regard. Utiliser la symétrie en photographie vous permettra de réaliser des images simples, graphiques et équilibrées.

Université polytechnique et économique de Budapest
Beaugrenelle, Paris

5 :  La simplification du cadre

Dans cette règle, il vous suffit de vous débarrasser des éléments superflus qui attirent le regard sans rien apporter à la photo. J’ai souvent tendance à dire « Less is more ! » (« Moins, c’est mieux ! »). En photographie minimaliste, vous devez vous demander si les éléments présents sur votre image vont enrichir votre photo, s’ils soulignent votre sujet. Si ce n’est pas le cas, faites en sorte de ne pas les insérer dans votre cadrage. En ne gardant que ce qui est primordial, vous gagnerez en simplicité et surtout en efficacité. 

Pour augmenter l’effet minimaliste, n’hésitez pas à réaliser des photographies en pose longue : l’effet n’en sera que décuplé.

Hvítserkur, Islande

6 : La notion d’échelle

En photographie, il est souvent difficile de se faire une idée de la taille des éléments. Sans repère, il est quasiment impossible de savoir si un paysage s’étend sur plusieurs kilomètres ou juste sur quelques mètres, de connaitre la hauteur d’une cascade ou d’une falaise. Apporter une notion d’échelle à votre image est donc un bon moyen d’apprécier la taille des éléments qui la compose. Le cerveau humain connait l’ordre de grandeur des objets de son quotidien. Donc, en ajoutant à votre composition une personne, un animal, un objet tel qu’une voiture, une maison, etc, il sera facile, par comparaison, de se faire une idée des dimensions des autres éléments qui composent votre photo.

Villefranche de Conflent
Cascade de Skógafoss, Skógar, Islande

Conclusion 

Quand on débute en photographie, il est essentiel de comprendre les règles de composition qui donneront davantage de valeur à vos photos. C’est en pratiquant que vous apprendrez à cadrer en respectant ces règles sans même avoir à y penser. Dans cet article, je n’ai abordé que les règles que j’utilise au quotidien mais sachez qu’il en existe bien d’autres.

J’espère que cet article vous aidera à donner du sens à vos photos. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me les poser dans l’onglet avis, situé en bas de page. Je me ferai un plaisir de vous répondre.

Restez informés !

Abonnez-vous à ma newsletter.

1 Commentaire

  1. Salut mon ami
    Tutoriels bien expliqué. Bravo
    Je vais essayer de le partager à mes adhérents
    J’espère que tu vas bien malgré le confinement
    Je souhaite quand cette merde nous libérera te revoir
    Bises
    Gines

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

%d blogueurs aiment cette page :