+33(0)6 80 35 28 03

Le Time-lapse

Qu’est ce qu’un Time-lapse ?

Ces dernières années on entend un peu partout le terme de Time-lapse. mais qu’est-ce que réellement un Time-lapse ?

Le Time-lapse est une technique d’animation issue du traitement et de l’assemblage de milliers de photos prises à intervalles réguliers. Il permet de contempler l’évolution dans le temps, d’un lieu ou d’un paysage.

Il est généralement employé pour illustrer le mouvement des nuages, des étoiles, l’éclosion d’une fleur, ou d’une manière bien plus terre à terre, pour suivre l’évolution d’un chantier…

Sur le terrain, on réalise un ensemble de clichés dans l’optique de les assembler en post traitement. Une fois l’assemblage réalisé, on obtient un fichier vidéo. Celui-ci donne au spectateur la sensation que le temps file à toute vitesse !

 

 

la patience est une vertu

Réaliser un Time-lapse demande énormément de temps, autant pour les prises de vue que pour le post-traitement . 

En effet pour réaliser une séquence de 15 secondes, où l’on aperçoit la Voie lactée se déplacer, on doit réaliser en moyenne 450 photos. En prenant une photo toutes les 30 secondes, le temps de prise de vue sera de 3 h 45 .

Pour le post-traitement, entre le développement des clichés leur export et l’assemblage, il faut généralement compter autant de temps que la prise de vue . 

 

 

Matériel nécessaire

  • Un appareil photo numérique

Aujourd’hui, n’importe quel appareil photo numérique permet de réaliser un Time-lapse (compact, reflex, hybride, bridge).

  • Le trépied

L’élément primordial pour réaliser un Time-lapse. Il assurera la stabilité de votre séquence, évitera les flous de bougé et les saccades dues à un cadrage différent entre chaque cliché.

Attention aux fausses économies, c’est sur votre trépied que votre appareil repose ! Un bon trépied vous permettra de réaliser des prises de vue en plein vent sans que votre appareil photo ne tombe.

 

  • L’intervallomètre

Il vous permettra d’automatiser la prise de vue à intervalle régulier. Certains appareils photo possèdent un intervallomètre intégré.

Si votre boîtier ne possède pas cette fonction. vous pouvez vous doter d’une cellule de déclenchement,  comme l’excellente cellule Pluto trigger. vous pouvez opter pour une simple télécommande intervallomètre (comptez entre 25 et 30 €). Des applications pour smartphone comme qDslrDashboard peuvent vous permettre de contrôler votre appareil photo en filaire via un câble OTG. Je vous déconseille de faire fonctionner ces applications avec le wifi de votre boîtier. En effet, celui-ci consomme énormément de batterie. 

Certains boîtiers peuvent être équipés d’un firmware alternatif comme CHDK ou Magic Lantern qui apporte des fonctions supplémentaires à votre appareil. 

 

 

  • Les cartes mémoires

La pratique du Time-lapse nécessite d’avoir des cartes mémoires avec une grande capacité de stockage ! Il arrive souvent que l’on dépasse les 1000 clichés pour une seule séquence. 1000 clichés avec une moyenne 20 Mo par photo est égal à environ 20 Go. Je vous recommande de vous munir d’une voire deux cartes de 32Go au minimum, une de 64Go est quand même préférable. 

Pensez à la vitesse d’écriture ! Il faudra que cette dernière soit rapide, privilégiez une carte de 90 Mo/s au moins !

Tout comme le trépied, attention aux fausses économies !

  • Les batteries

L’autonomie est l’une des clés de cette discipline ! Pour ne pas vous retrouver à court de batteries lors de votre prise de vue. Je vous conseille de vous équiper d’un grip, celui ci contient deux batteries, ou, pour plus de confort investissez dans une batterie externe.

Le post-traitement

 

Que vous soyez sur PC ou sur Mac, vous devrez vous équiper de logiciels de traitement tels que Adobe Lightroom ainsi que LrTimelapse, ils vous permettrons de développer, exporter et enfin assembler votre séquence.

Si vous souhaitez élaborer un montage de plusieurs séquences, ajouter de la musique, des effets de transitions etc., vous devrez vous munir d’un logiciel de montage comme Adobe Première.

Il est préférable d’avoir un ordinateur avec une forte capacité de calcul. En effet, tous ces traitements sont lourds, et plus votre machine sera puissante et plus vous gagnerez du temps lors de l’export et de l’assemblage.

 

Restez informés des prochains articles !

Abonnez-vous à ma newsletter.

7 Commentaires

  1. J’ai adoré cet article qui explique ce qu’est un Time Lapse. Merci Stanley pour tous ces bons conseils !!!!

    Réponse
    • Une mine d’or de renseignements utiles et bien ciblés pour réaliser ses propres Timelapses.
      Mais rien ne vaut ses workshops où l’on pratique directement avec son propre matériel, encadré par un maître en la matière.

      Réponse
  2. Un article qui décrit parfaitement ce qu’est la création et l’édition d’un timelapse. on dispose maintenant de toutes les clefs pour développer notre propre vidéo.
    Stan et moi partons régulièrement prendre des photos ensemble, d’expèrience je sais qu’il est perfectionniste, et voue une passion sans limites à cet art exigeant, je ne peux que vous le recommander si vous souhaitez suivre un stage.

    Réponse
  3. Superbement bien fait. merci pour le partage et les explications.

    Réponse
  4. Très bonne explication fructueuse, et surtout les vidéos magnifiques qui donnent envie de s’évader.
    très bonne continuation

    Réponse
  5. Merci beaucoup pour ces précieux conseils ! Je n’ai jamais osé me lancer dans la réalisation de time-lapse mais les time-lapses présentés dans ce blog me donne envie de m’y mettre 🙂 de plus vos explications me paraissent assez claires pour commencer 🙂
    Je pense m’inscrire dans une session, à la prochaine !

    Réponse
  6. Merci Stanley pour ces précieux conseils et explications, tu fais parti de la catégorie des gens qui partage leurs connaissances pour le plaisir d’apprendre aux autres, c’est une belle philosophie de vie!!!!
    A la prochaine sur un autre terrain pour découvrir d’autres pratiques photographiques!!

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

250 Partages
Partagez250
Tweetez
Partagez
Enregistrer